jeudi 30 mai 2024

Le CICC pour plus de valeur-ajoutée au cajou dans les pays associés!!!

FR EN PT
  • qxif-facebook-square
  • qxif-twitter-square
  • qxif-youtube-square

Interaction avec les Institutions des pays membres

  • Points focaux dans les pays membres

Les pays membres disposent d’Institutions en charge de la régulation de la filière Cajou. Ils doivent désigner un point focal qui est l’Institution en charge de la régulation de la filière Cajou. Les pays membres ne disposant pas de telles Institutions, désigneront devront comme point focal, le Ministère en charge de l’agriculture et le Ministère en charge de l’industrie.

  • Nature de l’interaction entre le CICC et les Etats membres
  • L’interaction entre le CICC et les Institutions en charge de la régulation de la filière Cajou ou les Ministères en charge de l’agriculture et de l’industrie, est effectuée dans le cadre des missions du CICC, telles que définies dans la convention portant création du CICC. L’objet de l’interaction couvre entre autres, les aspects suivants :
  • la forte contribution à l'organisation des sessions plénières du Conseil des ministres ;
  • dans le cas le pays sélectionné est celui abritant l’Institution ou le Ministère impliqué dans l’interaction ;
  • la fourniture de statistiques ou autres données relatives au pays ;
  • la facilitation des contacts ou partenariat avec des partenaires techniques et financiers présents dans le pays ;
  • la facilitation de la mobilisation des cotisations et autres contributions.

L’interaction peut se faire aussi bien pendant les sessions du Conseil des Ministres qu’entre deux sessions, par voie de correspondances, séminaires, conférences, ateliers, missions, échanges téléphoniques, courriers électroniques…

Interaction avec les Partenaires Techniques et Financiers

L’interaction entre le CICC et les partenaires techniques et financiers réside dans le fait d’initier des contacts visant à établir des conventions de partenariat permettant le financement de projets et programmes éligibles en lien avec le développement des filières cajou dans des régions identifiées. Ces projets et programmes doivent être inscrits dans le plan stratégique ou les programmes de travail annuels budgétisés dûment approuvé par le Conseil des ministres. Les conventions de partenariat doivent faire l’objet d’autorisation par le Conseil des ministres. Les informations relatives à la conclusion de conventions de partenariat sont faites au Conseil des ministres suivant la date de signature des dites conventions.au Conseil des ministres suivant la date de signature des dites conventions.au Conseil des ministres suivant la date de signature des dites conventions.