mercredi 06 décembre 2023

Le CICC pour plus de valeur-ajoutée au cajou dans les pays associés!!!

FR EN PT
  • qxif-facebook-square
  • qxif-twitter-square
  • qxif-youtube-square

 

Dans le cadre du renforcement des capacités du staff du Conseil International Consultatif (CICC) du Cajou, Madame Korotoum KONE CISSE, Comptable au sein dudit Conseil a pris part à Sunyani au Ghana, du 23 au 27 janvier 2023, à la quinzième édition du programme des maitres formateurs (MTP) organisée par l'Alliance du Cajou Africain (ACA).

Venus des secteurs privés, publics et des ONGs de sept pays, à savoir, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali, le Nigéria, la Sierra-Leone et le Togo, 85 participants ont pris part à cette première des trois sessions de l’édition, dont 51 femmes et 34 hommes.

Le MTP, axé sur le cajou, est un programme de développement de capacité lancé en 2014 par la GIZ/MOVE, l’Alliance du Cajou Africain (ACA) et ses partenaires à l’effet de construire un réservoir d'expertise technique, de faciliter les échanges régionaux, de partager les leçons apprises et les innovations dans le secteur.

Après 14 éditions, plus d’un millier de participants, incluant des chercheurs d’universités et de centres de recherche, des leaders d’agriculteurs, des transformateurs, des consultants provenant d’une vingtaine de pays, ont bénéficié de ce programme et se retrouvent, pour la plupart, à des positions de décision de leur pays ou organisations, comme acteurs du changement dans l’industrie du cajou.

La présente édition est mise en œuvre par l’Alliance du Cajou Africain (ACA), avec l’appui des partenaires techniques et financiers intervenant dans le secteur et constitue une expérience inédite du transfert d’une initiative portée par un programme de développement, qu’est MOVE/GIZ (Ex ComCashew) vers un acteur du secteur privé qu’est l’ACA pour sa poursuite et son extension.

Le CICC apprécie avec beaucoup de satisfaction cette mutation opérée par les deux organisations pour rendre durables les interventions dans le secteur du cajou en Afrique. Il encourage les acteurs, partenaires et institutions publiques et privées à soutenir des candidatures pour les prochaines éditions, afin de constituer la masse critique d’expertises nécessaires pour opérer des changements profitables au développement du secteur du cajou en Afrique.

Par Koné-Cissé